Conformément à la nouvelle loi d’instruction obligatoire, les “apprentissages” au Jardin d’enfants sont ceux prévus par les programmes en vigueur de l’Éducation nationale. Ceux-ci s’organisent autour de cinq domaines. Les situations pédagogiques proposées aux enfants relèvent, la plupart du temps, de plusieurs domaines dans le même temps.

Nous nous soumettons aux contrôles de l’État (Inspection Académique) quant aux apprentissages et à leurs modalités au Jardin d’enfant.

MOBILISER LE LANGAGE DANS TOUTES SES DIMENSIONS

l’oral

Les éducateurs accompagnent les enfants dans leurs essais de syntaxe, leur fournissent le vocabulaire dont ils ont besoin pour évoquer leurs sensations, idées, représentations. Au cours des trois années, l’enfant passe de prises de paroles courtes,  spontanées et ancrées dans la situation, à des conversations plus longues, en collectif et axées sur du langage d’évocation.

l’écrit

Tout au long de leur scolarité, les enfants sont mis au contact d’écrits de natures diverses avec lesquels ils entrent peu à peu en familiarité. Toutes les occasions sont saisies pour lire, écrire et rendre visibles ces activités aux enfants. Le langage devient un objet d’analyse et de réflexion jusqu’à en découvrir son code : le principe alphabétique, code écrit de l’oral.

Une place particulière est réservée aux livres (à tous, et pas seulement à ceux de littérature de jeunesse). Ils constituent des outils culturels qui produisent des savoirs consultables, provoquent des émotions, permettent d’entrer en communication avec autrui… 

CONSTRUIRE LES PREMIERS OUTILS POUR STRUCTURER SA PENSEE

Dès 3 ans, l’enfant a une intuition des nombres et sait comparer des tailles, des volumes ou de petites quantités. La maternelle/jardin d’enfants conduit progressivement chacun à comprendre que les nombres permettent à la fois d’exprimer des quantités (usage cardinal) et d’exprimer un rang ou un positionnement (usage ordinal), par la confrontation à des situations pré-numériques, puis numériques.

Par la comparaison de quantités et la production de collections d’un cardinal donné, l’enfant comprend progressivement que le nombre n’est pas la caractéristique d’un objet mais celle d’une quantité d’objets. 

Entre 2 et 4 ans, l’éducateur s’attache à la construction des petits nombres par des activités variées proposant la composition et la décomposition de quantités, par itération de l’unité.

L’approche des formes planes, des objets de l’espace, des grandeurs, se fait par la manipulation et la coordination d’actions sur des objets. L’utilisation coordonnée du langage est essentielle : il permet de décrire les objets et actions et favorise l’identification de premières caractéristiques descriptives (vers la géométrie).

AGIR, S'EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS L'ACTIVITE ARTISTIQUE

Le besoin de mouvement de l’enfant est réel. Les éducateurs les prennent en compte pour proposer des activités variées, contribuant ainsi à leur éducation motrice, sensorielle, affective, intellectuelle et relationnelle. Les enfants explorent leurs possibilités physiques, maîtrisent de nouveaux équilibres, affinent leurs habiletés motrices. Ils construisent également leur latéralité et l’image de leur propre corps dans le temps et l’espace.

Une vaste diversité d’activités est possible : agir sur des objets de différentes textures, poids et tailles (balles, sacs de graines, anneaux…), que l’on peut lancer, attraper, faire voler… / s’essayer à des modes de déplacement nouveaux (courir, ramper, se suspendre, sauter, grimper, rouler, se laisser flotter…) ou sur des surfaces ou espaces nouveaux (parc, forêt, piscine, tapis…).

AGIR, S'EXPRIMER, COMPRENDRE A TRAVERS L'ACTIVITE PHYSIQUE

Les enfants sont encouragés à explorer spontanément, individuellement ou collectivement, les traces qu’ils peuvent laisser, s’intéressant aux effets produits et au résultat de leurs actions par rapport aux intentions qui étaient les leurs.

Ces explorations sont proposées dans des domaines variés : productions plastiques et visuelles (dessin libre et sur invitation, compositions plastiques planes ou en volume, observation/transformation d’images), univers sonore (jeux sur la voix, instruments et sonorités du corps, écoute), spectacle vivant.

EXPLORER LE MONDE

se repérer dans le temps et l’espace

À 3 ans, l’enfant a des repères temporels et spatiaux intuitifs. La vie au jardin d’enfant l’amène progressivement à considérer le temps et l’espace comme des dimensions, puis à dépasser leur propre point de vue et à adopter celui d’autrui.

Il s’agit d’abord d’amener à stabiliser les premiers repères temporels, liés au temps de la vie quotidienne. Les rituels et l’organisation régulière y contribuent et mettent en place une première chronologie qui permet par la suite d’évoquer le présent, le passé proche et le futur proche. En grandissant, se familiarise avec des repères sociaux utilisés par les adultes et les autres enfants (matin, après-midi, jours de la semaine, mois, heures).

De même, les repères dans l’espace sont proposés après une appropriation liée au quotidien de l’enfant. La représentation de l’espace par des productions diverses (photos, dessins, maquettes, plans…) permet de mettre en relation différentes perceptions et d’anticiper, représenter des déplacements.

explorer le monde du vivant, des objets et de la matière

Pour les aider à découvrir, organiser et comprendre le monde qui les entoure, l’enseignant propose des activités qui amènent les enfants à observer, formuler des interrogations plus rationnelles, construire des relations entre les

phénomènes observés, prévoir des conséquences, identifier des caractéristiques susceptibles d’être catégorisées. Les enfants commencent à comprendre ce qui distingue le vivant du non-vivant ; ils manipulent, fabriquent pour se familiariser avec les objets et la matière.

Ils découvrent le monde du vivant (observation des différentes manifestations de la vie animale et végétale), abordent l’éducation à la santé dont certaines questions nutritionnelles. Ils explorent la matière en s’exerçant à des actions variées (transvaser, malaxer, mélanger, transporter…). Ils utilisent, manipulent et fabriquent des objets.